This website requires JavaScript.

Allianz remporte le prix allemand de Gestion des Ressources Humaines pour son projet d'équité salariale. Lisez l'article ici

Article

Rapports de PayAnalytics pour la Loi sur l’équité salariale du Canada

Chez PayAnalytics, nous parlons souvent d’égalité salariale pour des travaux de valeur égale. La Loi sur l’équité salariale du Canada, entrée en vigueur août 2021, adopte une approche unique pour atteindre cet objectif. Généralement, les exigences en matière d’équité salariale se concentrent sur la rémunération des hommes et des femmes réalisant un travail similaire, mais le Canada se concentre désormais sur la valeur de l’emploi pour l’employeur.

Rapports de PayAnalytics pour la Loi sur l’équité salariale du Canada

La Loi exige que les employeurs sous réglementation fédérale comptant 10 employés ou plus identifient les différentes catégories d'emploi sur leur lieu de travail et déterminent si chaque catégorie d'emploi est à prédominance masculine ou féminine. En utilisant un système indépendant du sexe, ils déterminent la valeur de chaque catégorie d'emploi pour l'organisation. La valeur est déterminée par les compétences nécessaires à l'exécution du travail, l'effort qu'il exige, la responsabilité qu'il implique et les conditions de travail.

Ensuite, l’employeur doit calculer la rémunération pour chaque catégorie d’emploi et comparer comment la rémunération des catégories d’emploi à prédominance féminine s’ajuste à celle des catégories d’emploi à prédominance masculine ayant la même valeur. Pour ce faire, l’employeur peut choisir l’une des deux méthodes suivantes :

  • La méthode de la moyenne égale compare la rémunération moyenne de chaque catégorie d’emploi à prédominance féminine au salaire des catégories d'emploi à prédominance masculine ayant la même valeur.
  • La méthode de la ligne égale crée mathématiquement des lignes de régression sur un graphique, permettant à l'employeur de voir si la ligne de régression pour les catégories d'emploi à prédominance féminine se situe en dessous de la ligne de régression pour les catégories d'emploi à prédominance masculine. (Si c'est le cas, il existe un écart de rémunération fondé sur le sexe qui doit être comblé).

PayAnalytics analysait déjà l'égalité de rémunération pour un travail de valeur égale grâce à sa fonction d'évaluation de l’emploi, mais les méthodes de mesure et de correction exigées par la Loi sur l'équité salariale ont été ajoutées récemment. Depuis l'entrée en vigueur de la Loi, nous avons développé, intégré et optimisé de nouvelles fonctionnalités.

Nous sommes heureux de dire que cette nouvelle fonctionnalité est maintenant disponible. Les utilisateurs sont maintenant capables de mesurer et de corriger les écarts salariaux jusqu'au niveau de l'employé en utilisant des méthodes alignées sur la législation de la Loi sur l'équité salariale du Canada. Ces changements nous permettent d'aider les employeurs canadiens à corriger les préjugés fondés sur le sexe qui existent depuis longtemps dans la façon dont les emplois à prédominance féminine sont évalués et dont les femmes sont rémunérées. Nous offrons des configurations prédéfinies pour le Canada fédéral, l'Ontario et le Québec.


Inscrivez-vous à notre newsletter électronique
Inscrivez-vous à notre newsletter électronique

Inscrivez-vous à notre newsletter électronique

En rejoignant notre newsletter, vous recevrez des courriels concernant les mises à jour du logiciel, les nouveaux articles et les nouvelles générales sur l’entreprise.

Ireland Rolls Out New Pay Equity Law
Article

Ireland Rolls Out New Pay Equity Law

This summer, Ireland implemented a far-reaching pay equity legislation, the Gender Pay Gap Information Act 2021. This legislation requires employers to begin reporting on their gender pay gaps. Companies will need to report differences in the mean and median pay between male and female employees. And if there’s a pay disparity, the company will need to provide a written explanation for it and outline any steps planned to close the gap.